FANDOM


"Il y a d'incroyables mesures de sécurités en place. Nous ne savons rien. Ils ne nous disent rien. Nous avons vu les forces spéciales, des inspecteurs de la santé avec des combinaisons et des masques, et ce n'est pas très réconfortant. "
―Angela à la caméra[src]
Rec est un film espagnol d'horreur sorti le 23 avril 2008 en France.

Premier opus de la saga de films Rec, son accueil en France fut très positif, et un remake américain En quarantaine sortit en octobre 2008.

Sur Sens Critique, il est noté 6,5/10[1], et sur Allociné 3,5/5[2].

Le tournage eut lieu uniquement à Barcelone et dura une vingtaine de jours.

Synopsis

Une jeune journaliste et son cameraman suivent des pompiers pour une intervention dans un appartement. Prise à son propre piège, la journaliste est enfermée avec le scoop qu'elle désirait si ardemment.

Résumé détaillé

Spoiler

Spoiler d'intrigues !
Cette partie contient des informations sur les événements de ce film. Il est conseillé de la lire avec prudence, voire pas du tout !


Pour l'émission télévisée Pendant que vous dormez, qui fait découvrir des métiers et activités nocturnes, la jeune journaliste Angela Vidal et son caméraman Pablo passent la nuit dans une caserne de pompiers de Barcelone. Les premières heures sont très calmes, puis un appel survient : les habitants d'un immeuble ont entendu une voisine crier. L'équipe de nuit se rend sur les lieux, accompagnée des deux journalistes. Dans le hall de l'immeuble, Angela et les deux pompiers découvrent que deux policiers sont déjà sur place et que les habitants sont terrifiés par des hurlements qu'ils ont entendus. Ils entrent dans l'appartement concerné et trouvent alors une vieille femme nommée Conchita qui attaque brutalement l'un des policiers en le mordant profondément à la gorge. Ils s'enfuient de l'appartement en portant le blessé, à l'exception d'un pompier. Alors qu'ils tentent de sortir du bâtiment pour sauver le policier blessé, ils découvrent que les autorités les ont mystérieusement mis en quarantaine.

Le pompier resté dans l'appartement tombe du troisième étage et s'écrase dans le hall. Le policier restant remonte et abat la vieille dame. Angela interroge les habitants de l'immeuble et Jennifer, une enfant malade, lui dit que son chien Max a été emmené chez le vétérinaire car il était malade. Un représentant du ministère de la Santé arrive vêtu d'une combinaison Hazmat avec une mallette pour examiner le policier blessé qui devient brusquement très violent malgré sa grave blessure, à la suite d'une injection d'un sérum. Le représentant explique que c'est une conséquence d'un virus inconnu dont les autorités ont pris connaissance quand un chien emmené chez un vétérinaire est devenu très agressif, les autres ont très vite compris qu'il s'agissait du chien de Jennifer. À ce moment, Jennifer agresse sa mère et s'enfuit dans les escaliers. Le policier, accompagné de Manu, le pompier survivant, Angela et Pablo, part à sa poursuite mais est mordu à son tour. Quand ils redescendent, le policier et le pompier gravement blessés ont réussi à se libérer et tous les résidents, sauf la mère de Jennifer qui a été menottée, se réfugient à l'étage. Un par un, tous les résidents sont mordus et deviennent infectés à leur tour par ce virus qui les transforment en brutes sanguinaires.

Angela, Pablo et Manu, les trois rescapés, trouvent une clé qui peut leur permettre de s'échapper de l'immeuble par l'atelier du rez-de-chaussée mais ils ne peuvent y accéder car les infectés leur barrent le passage. Manu est contaminé à son tour, et Angela et Pablo sont obligés de se réfugier dans un appartement au dernier étage. Ils découvrent qu'il était occupé par un prêtre catholique chargé par le Vatican d'isoler un virus chez la porteuse, la jeune Tristana Medeiros, dont les symptômes laissent imaginer une possession démoniaque. Pendant que le prêtre tentait de soigner la jeune Medeiros, le virus a muté et est devenu contagieux. Le prêtre a alors enfermé la jeune Medeiros. Un enfant qui était dans le grenier endommage la lampe de torche de Pablo, qui est obligé passer sa caméra en vision nocturne pour ne pas être totalement dans le noir. Tristana Medeiros, ressemblant désormais à une goule, survient et oblige Angela et Pablo à se cacher. Ils finissent par être découverts et Pablo est tué par Medeiros à coup de marteau. Angela prend la caméra et s'enfuit mais elle tombe. Alors qu'elle cherche à tâtons la caméra, elle est entraînée en hurlant dans l'obscurité.

Casting

Principaux

  • Carlos Vicente - Guillem Marimon
  • Ferran Terraza - Manu
  • Jorge-Yamam Serrano - Jeune policier
  • Manuela Velasco - Angela Vidal
  • Pablo Rosso - Pablo

Récompenses

  • Prix du public - Festival international du film de Catalogne (2007)
  • Prix de la critique - Festival international du film de Catalogne (2007)
  • Prix du meilleur réalisateur - Festival international du film de Catalogne (2007)
  • Prix de la meilleur actrice (Manuela Velasco) - Festival international du film de Catalogne (2007)
  • Prix du jury - Festival international du film fantastique de Gérardmer (2008)
  • Prix du jeune public - Festival international du film fantastique de Gérardmer (2008)
  • Prix du public - Festival international du film fantastique de Gérardmer (2008)
  • Prix du meilleur film - Festival Fantasporto (2008)
  • Prix du meilleur montage - Goya (2008)
  • Prix des meilleurs effets spéciaux (nomination seulement) - Goya (2008)
  • Prix du meilleur espoir féminin (Manuela Velasco) - Goya (2008)
  • Silver Scream Award - Festival du film fantastique d'Amsterdam (2008)

Tournage

Le tournage, qui eut lieu à Barcelone, ne dura qu'une vingtaine de jours. Ce temps assez court pour un long-métrage s'explique par la grande présence de plan séquence. Le plus long durant 22min. Les acteurs durent donc s'entraîner à improviser beaucoup pour éviter de tout reprendre depuis le début. Aucun acteur n'a d'ailleurs reçu de scénario complet, ignorant parfois même quels scènes ils allaient tourner, ou ce qu'ils se passaient précisément dedans. C'était une volonté des réalisateurs, pour obtenir plus de spontanéité.

Multimédia

Trailer

REC (VF) - Bande Annonce

REC (VF) - Bande Annonce

Affiches

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .